Isabelle et l”Archange”

 

 

Eglise de Saint Michel de Castelnau et Association « Archange »
Je suis une passionnée d’art et d’histoire depuis mon enfance. Tout a commencé pendant des vacances en famille dans les Landes, où mes grands-parents après moult recommandation me laissèrent feuilleter et lire leur dictionnaire ; livre ô combien précieux à leurs yeux ! Puis, à Bordeaux, mon inscription à la bibliothèque de quartier, véritable caverne d’Ali Baba, où au fil de mes lectures dans des genres divers et variés, s’est révélé cet amour de l’Histoire et des Arts et qui s’est confirmé pendant les années de scolarité. A cette époque je souhaitais devenir archéologue pour découvrir les trésors enfouis du passé.Mais bien souvent la vie prend d’autres chemins.

Le grand Saint-Michel par Raffaello SANZIO

Au hazard des mutations de mon père, gendarme, j’ai déménagé dans un village aux confins du sud Gironde où je me suis mariée et installée ensuite à Saint Michel de Castelnau. J’ai élevé mes enfants, et découvert peu à peu le riche passé historique de son église et de son château*, grâce à une amie, aujourd’hui décédée.

Nous avions en commun de n’être pas natives de la région et partagions la même passion pour l’histoire de ce village et de son église, à l’époque quasiment désertée par les paroissiens. Au cours de nos longues conversations nous évoquions un rêve, fonder une association pour sauvegarder cet édifice.

Des années ont passé et lorsque mon dernier enfant est parti de la maison, je me suis tournée vers le bénévolat. Et cette idée d’association a fait son chemin jusqu’au 9 Janvier 2013 où « Archange » est officiellement née.

Pourquoi cette passion pour l’église de saint Michel ? C’est un respect pour le travail accompli dans la construction de cet édifice qui a traversé l’histoire malgré les guerres de religions et les outrages du temps. Une admiration pour les architectes et tous les artisans qui ont œuvrés sous leurs ordres : Tailleurs de pierre, charpentiers, passeurs de lumière…. C’est notre patrimoine, un héritage laissé par des hommes, la reconnaissance pour ce qu’ils ont endurés avec les conditions de travail de l’époque, avec leur sang et leur sueur, c’est une partie d’eux-mêmes. Les uns après les autres, anonymes parmi les anonymes, au long des siècles sans relâche, ils ont construit, reconstruit, rénové, sauvegardé… Nous sommes les maillons de cette longue chaîne pour que perdure ces beautés d’un autre temps qui nous émerveillent encore, chaque jour, par la multitude de leurs trésors : architecture, statues, tableau…

 

 

Notre modeste église de village recèle bien des surprises tel ce tableau de « Saint Michel terrassant le dragon » répertorié à la DRAC… Mais aussi un autel qui probablement venait de la chapelle du château…. Mais tout reste à découvrir sur l’histoire de l’église de Saint Michel, paroisse du diocèse d’Agen avant la révolution Française passé ensuite à celui de Bordeaux. Du travail en perspective pour les membres de l’association tous passionné de « vieilles pierres » d’art et d’histoire de France…
Finalement après bien des détours, le chemin ne nous ramènerait-il pas vers nos rêves d’enfants ?
*château démoli depuis les années 1930, il reste des souterrains et les jardins à visiter
Isabelle Cazenave, Présidente de l’association Archange caziza@orange.fr.

 

 

 

.

 

Posted in